Un bain chaud pour soulager ses courbatures

Aïe ! Les courbatures vous font marcher comme un robot ? Pas de panique, il existe une solution ô combien efficace pour soulager vos douleurs musculaires : le bain chaud. Découvrez comment vous faire couler un bain de Reine pour reprendre le contrôle de vos muscles.

Pourquoi a-t-on des courbatures ?

La courbature est une douleur musculaire diffuse qui survient après un exercice intense ou inhabituel. Elle se manifeste par des douleurs ou une sensation de raideur situées au niveau des muscles ayant été sollicités.

La courbature est provoquée par des micro traumatismes aux fibres musculaires. Elles peuvent apparaître suite à :

• une pratique sportive intense ;
• la reprise d’une activité physique ;
• un échauffement négligé ;
• un effort de longue durée ;
• une hydratation insuffisante.

Toutefois, si elles surviennent en l’absence de tout effort, elles peuvent aussi être déclenchées par une infection virale, comme dans le cas typique de la grippe.

Bien qu’elles ne soient pas dangereuses pour la santé, elles provoquent de la douleur et de l’inconfort. Quand le moindre petit mouvement devient difficile à réaliser, il est grand temps de plonger dans un bon bain chaud pour soulager la douleur, se délasser et pourquoi pas, hydrater sa peau en bonus !

Comment lutter contre les courbatures avec un bain ?

Après l’entrainement, la chaleur va vous permettre d’éviter les courbatures grâce à son action relaxante. L’eau chaude va détendre la contracture musculaire et favoriser sa récupération. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour les bains froids. Le traitement des courbatures par le froid est bien connu. Les immersions dans l’eau froide permettent de lutter contre l’œdème en diminuant le flux sanguin, et auraient donc une action antidouleur. Restez dans l’eau 5 minutes. Augmentez progressivement la durée mais ne restez jamais plus de 10 minutes.

Pour les plus frileuses, le bain chaud est également indiqué contre les courbatures. Pour optimiser votre bain chaud contre les courbatures, vous pouvez ajouter d’autres ingrédients tels que du lait, des huiles essentielles, une bombe effervescente ou encore des sels d’Epsom.

Un bain de lait pour lâcher prise

Les bains chauds accélèrent la circulation du sang et favorisent l’évacuation des acides accumulés dans les muscles. Quand le corps est sous tension, rien de plus agréable que de se délasser dans l’eau chaude. Véritable rituel de détente le bain est un soin naturel qui permet de soigner les maux musculaires. Les raideurs, les gonflements et les inflammations sont alors apaisés.

Pourquoi ne pas utiliser ce temps pour prendre également soin de votre peau ? Dans la baignoire, le lait est un ingrédient de choix lorsqu’il s’agit de se relaxer et de soigner l’épiderme. En plus de son action relaxante, la chaleur du bain va permettre de ramollir les peaux mortes et l’acide lactique du lait va exfolier l’épiderme pour le laisser doux et nette.

Parmi les laits à ajouter à la baignoire, l’Eau de Lait de Collosol possède de nombreux atouts. Sans paraben, sans agents tensioactifs et testée sous contrôle dermatologie, l’Eau de Lait de Collosol permet d’ajouter une dose d’hydratation à votre bain relaxant. Avec son parfum de fleur d’oranger, cette lotion lactée est un véritable éloge à la gourmandise et au voyage. Ce produit aide à lutter contre la sécheresse cutanée et permet à l’épiderme de s’apaiser.

Les huiles essentielles qui soulagent les courbatures

Quand on parle de soins anti-courbatures, impossible de passer à coté des huiles essentielles ! Dans votre recette de bain maison, ajoutez quelques gouttes des huiles essentielles suivantes dans la baignoire pour bénéficier de leurs bienfaits :

• La gaulthérie : l’huile essentielle de gaulthérie donne d’excellents résultats en cas de courbatures. Cette plante possède une huile essentielle aux propriétés anti-inflammatoires importantes. Son action anti-douleur ciblée sur les muscles, les articulations et les ligaments fait de cette huile essentielle un partenaire de choix en cas de tension musculaire.

• Le romarin à camphre : l’huile essentielle de romarin à camphre agit comme un décontractant musculaire. Chez les sportifs, elle est réputée pour préparer le muscle à l’effort. Elle s’utilise également depuis longtemps pour améliorer le confort articulaire.

• La lavande bio: l’huile essentielle de lavande a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques qui la rendent très efficace pour apaiser les douleurs musculaires et les crampes. Elle s’applique en massage diluée dans une huile végétale et s’ajoute également à votre recette de bain. Pour cela, mélangez 4 gouttes à une cuillère à soupe de base neutre comme du savon liquide.

• Le Pin de Patagonie : apaisante, l’huile essentielle de Pin de Patagonie est traditionnellement utilisée en cas de contractures musculaires et de crampes. Pour profiter de ses bienfaits, diluez quelques gouttes de Pin de Patagonie dans du sel d’Epsom.

• Le genévrier : en aromathérapie, l’huile essentielle de baies de genévrier est reconnue pour soulager les rhumatismes. Afin d’éliminer les toxines de votre organisme et d’apaiser les douleurs musculaires, mélangez quelques gouttes d’huile essentielle de genévrier à la même quantité d’huile végétale d’amande douce par exemple et incorporez dans votre baignoire.

Quels que soient les remèdes anti-courbatures choisis, il est indispensable de toujours bien s’échauffer avant le sport et de bien s’étirer après. Pour bien récupérer et plus rapidement, il est important de boire suffisamment tout au long de la journée et de privilégier des aliments riches en potassium et en vitamines comme les bananes, les agrumes, les légumes et les fruits secs. Aussi, une alimentation riche en magnésium est particulièrement recommandée si vous faites du sport de façon intensive ou souffrez souvent de courbatures. En effet, le magnésium est un élément minéral qui a une influence réparatrice. Enfin, sous forme de crème ou de granulés en homéopathie, l’arnica montana peut être utilisée en prévention des douleurs musculaires aussi bien qu’en traitement. Bougez en douceur et écoutez votre corps !

Leave a comment