Les bienfaits des huiles végétales

Les huiles végétales et leurs bienfaits beauté

Sur votre peau, sur vos ongles, sur vos cheveux, etc. Les huiles végétales peuvent être utilisées de multiples façons, et le très grand nombre de variétés qui existe permet de convenir à tous. Que votre peau soit sèche, grasse ou sensible, vous trouverez très probablement votre bonheur parmi toutes ces huiles aux multiples bienfaits !

Quels sont les bienfaits des huiles végétales ?

Les huiles végétales, on les trouve bien souvent dans nos cuisines. Et dans l’alimentation déjà, leurs bienfaits sont reconnus et souvent vantés, lorsqu’elles sont consommées en juste quantité. Antioxydantes, elles limitent les risques de maladies cardio-vasculaires, de maladies auto-immunes et de cancers. Un véritable coup de pouce pour notre santé, donc.

Mais qu’en est-il côté beauté ? Les huiles végétales, aussi appelées macérats huileux, sont également utilisées en cosmétique, en dermatologie et en aromathérapie. Avec un aussi large éventail d’utilisation, on peut se douter de la quantité de bienfaits que recèlent toutes ces huiles !

Une huile végétale est fabriquée à partir des graines ou de la plante du nom qu’elle porte. Elle peut être extraite à froid ou à chaud, technique qui préserve toutes les merveilleuses propriétés des graines ou de la plante. Mais elle peut aussi être extraite grâce à un solvant qui, s’il permet d’obtenir plus de produit, peut, lui, altérer la qualité de l’huile végétale et certains de ses bienfaits.

Selon le mode d’extraction (par pression ou solvant), l’huile sera donc plus ou moins riche en actifs. Mais on y retrouvera toujours des acides gras, dont beaucoup sont essentiels pour notre corps et sa bonne santé, des vitamines et des lipides. Ce sont tous ces éléments qui confèrent à l’huile végétale toutes ses vertus pour la peau et les cheveux.

Parmi elles : sa facilité à se fondre sur l’épiderme. En effet, pour un grand nombre de ces huiles, leur composition et leur texture sont très bien assimilées par la peau, et peuvent même l’aider à se réguler. Si certaines huiles végétales ne conviennent pas à tous les types de peaux, il n’en reste pas moins que chaque peau peut trouver l’huile qui lui correspond et cela grâce à l’importante variété d’huiles qui existe.

Les peaux grasses et mixtes peuvent ainsi trouver de quoi réguler leur production de sébum, les peaux sèches de quoi être nourries, et les peaux sensibles de quoi être apaisées et soulagées. Des conditions cutanées comme l’eczéma, le psoriasis ou la rosacée peuvent même se voir comblées par les huiles végétales ! De nombreuses huiles ont également des propriétés hydratantes, réparatrices et cicatrisantes.

Peu importe le type de peau, la plupart des huiles végétales sont aussi réputées pour leur propriété anti-âge. Cela est notamment dû à leur fort pouvoir antioxydant qui lutte contre le stress oxydatif, responsable du vieillissement prématuré de la peau. Les huiles végétales, appliquées en massage sur le visage ou même le corps, permettent donc de préserver l’élasticité de la peau pour la garder lisse plus longtemps. L’utiliser à titre préventif est donc un bon moyen de retarder les premiers signes de l’âge comme les rides ou les ridules !

Les huiles végétales peuvent aussi contribuer à la beauté des cheveux. Elles leur redonnent volume, vitalité et éclat, et peuvent même favoriser leur pousse. C’est le cas de l’huile de Ricin, utilisée par ces messieurs pour avoir une barbe plus fournie, ou par ces dames pour des cils plus longs et fortifiés. Les huiles sont aussi utilisées pour hydrater les cheveux, et notamment ceux ayant une tendance sèche à très sèche.

Les huiles végétales sont donc de véritables alliées pour la santé de la peau et des cheveux. Mais pour bénéficier de tous ces bienfaits, il faut savoir laquelle choisir et comment l’utiliser.

Vers quels soins se tourner pour bénéficier des bienfaits des huiles végétales ?

Les huiles végétales peuvent être utilisées à de nombreuses fins en tant que produits cosmétiques : démaquillant, nettoyant, comme un sérum, un élixir ou une huile bienfaitrice, etc. A vous de choisir quelle utilisation vous souhaitez cibler !

Mais de la même manière que l’on ne choisit pas n’importe quelle huile démaquillante selon son type de peau ou ses conditions cutanées, il est important de choisir une huile végétale qui correspond aux besoins de sa peau et à ses irrégularités.

Si votre peau a tendance aux imperfections, certaines huiles végétales sont tout à fait adaptées pour les caractéristiques de votre épiderme ! Pour cela, il est important de surveiller l’indice de comédogénicité de votre huile pour ne pas aggraver votre condition.

Vous pouvez ainsi opter pour une huile végétale à inclure dans votre routine, en même temps que votre crème de jour par exemple, ou bien en l’appliquant seule pour régénérer votre peau. Pour cela, appliquez quelques gouttes de l’huile végétale de préférence avec le bout des doigts plutôt qu’un coton. Ce dernier, en plus de retenir un peu de produit, contribue à créer plus de déchets. La pulpe des doigts est idéale pour faire un massage stimulant à votre peau, qui ne subit aucun frottement et assimile les bienfaits de l’huile en douceur. De plus, en massant ces quelques gouttes chauffées dans votre main, vous stimulerez également votre épiderme et contribuerez à l’effet anti-âge du soin sur votre peau !

Vous pouvez aussi choisir d’acheter des produits cosmétiques dont la composition est riche en huiles végétales. Nombre d’entre eux en combinent plusieurs dans un même soin, mais ajoutent également d’autres actifs aux nombreuses vertus pour mieux cibler une problématique en particulier.

Le plus gros avantage des huiles végétales est l’absence de contre-indication. Ainsi, contrairement aux huiles essentielles par exemple, les huiles végétales conviennent tout à fait aux femmes enceintes ou aux enfants et aux bébés, pour lesquels certaines sont parfaitement adaptées. Il faut simplement veiller aux allergies que pourraient déclencher certaines huiles à base de fruits à coque comme l’huile de noisette. Si c’est votre cas, vous avez toujours l’embarras du choix pour vous tourner vers une huile aux propriétés similaires !

Des huiles végétales aux multiples bienfaits pour la beauté

Il existe de nombreuses huiles végétales, dont certaines sont déjà régulièrement utilisée en beauté : l’huile d’Argan, l’huile de Coco, l’huile de Rose musquée, l’huile d’Avocat, l’huile de Macadamia… En voici quelques-unes qui pourraient bien vous séduire.

L’huile d’Amande douce

L’huile d’Amande douce est excellente pour améliorer la souplesse et l’élasticité de la peau, ce qui en fait un soin anti-âge parfait. En association avec le beurre de karité, elle est également excellente pour diminuer les vergetures. Elle laisse donc la peau lisse et surtout très douce.

L’Amande douce est idéale pour les peaux sèches à très sèches grâce à son action fortement nourrissante et hydratante. Elle est excellente en cas de gerçures également, ce qui en fait une véritable alliée lors des hivers rigoureux.

L’huile d’Amande douce soulage également les démangeaisons et les irritations de la peau, mais aussi du cuir chevelu. Elle est d’ailleurs parfaite pour lutter contre les pellicules et aider à renforcer la kératine des cheveux et celle des ongles.
Cette huile convient à toutes les peaux, même les plus sensibles, et peut même être utilisée sur la peau des bébés souffrant d’irritations. Son seul inconvénient ? On lui reproche de moins bien pénétrer la peau que d’autres huiles.

L’huile de Jojoba

L’huile de Jojoba est une huile végétale qui convient parfaitement aux peaux grasses, qui pourraient avoir peur d’appliquer autant de gras sur leur peau. C’est en effet l’une des huiles végétales qui se rapproche le plus de notre sébum cutané et qui le respecte donc le plus. Elle peut ainsi aider à réguler les problèmes liés au film hydrolipidique de l’épiderme.

Pour ces mêmes raisons, elle est aussi idéale pour les cheveux à tendance grasse, mais aussi pour les autres types de cheveux grâce à son fort pouvoir hydratant. Elle répare les cheveux secs et cassants et leur redonne de l’éclat.
Comme beaucoup d’autres huiles végétales, l’huile de Jojoba est enfin un excellent anti-âge. Elle lisse et raffermit la peau et limite l’apparition des rides.

L’huile de Tournesol

L’huile de Tournesol est déjà bien présente dans notre alimentation, mais elle possède aussi de nombreux bienfaits côté beauté. Sa composition riche en acides gras, dont les oméga 6 et oméga 9, ainsi qu’en vitamine E lui confèrent ses nombreux bienfaits.

Pour les cheveux d’abord, le Tournesol leur redonne vitalité et éclat. Elle apporte brillance et souplesse à la chevelure en favorisant la régénération des fibres capillaires.

Pour la peau, on lui trouve des propriétés hydratantes, nourrissantes, apaisantes, réparatrices et adoucissantes. De quoi en faire un soin cosmétique complet pour la peau ! Elle est idéale pour les peaux sèches et très sèches, les peaux déshydratées ou les peaux matures. Non-comédogène, les peaux sujettes à imperfections l’apprécieront également pour les aider à se réparer.

Ses propriétés antioxydantes luttent contre stress oxydatif, qui favorise apparition de maladies liées à l’âge et qui favorise vieillissement prématuré de peau. Cette huile végétale est donc un très bon anti-rides et lisse les premiers signes de l’âge.

De manière générale, l’huile de Tournesol prévient du teint terne en redonnant éclat à la peau du visage pour un effet bonne mine !

Les huiles végétales ont donc tout pour plaire : en cuisine, pour la peau, les cheveux ou même la santé, elles prennent soin de notre organisme et offrent de nombreux bienfaits. C’est d’ailleurs pour cette raison que chez Collosol, nous nous sommes penchés sur leurs vertus pour concevoir des soins riches en huiles végétales. Restez connectés pour en savoir plus prochainement !

Les bienfaits du savon solide

Pourquoi passer au savon solide ?

Les savons solides reviennent à la mode. Ces petits pains de savon donnent une petite touche rétro à nos salles de bain, mais ce n’est pas la seule raison de l’enthousiasme qui les entoure ! Ils possèdent en effet de nombreux avantages et bienfaits pour le corps.

Comment est fabriqué un savon solide ?

Les savons solides diffèrent bien souvent des savons sous forme de gel ou crème de douche que l’on trouve dans le commerce, notamment par leur composition et leur procédé de fabrication. Si leur rôle est identique, prendre soin de son hygiène, les gels douche habituels contiennent souvent toutes sortes d’ingrédients nocifs pour la peau et pour la santé.

De plus en plus de personnes choisissent donc de se tourner vers les savons solides, réputés plus sains car confectionnés avec moins d’actifs. Il est en effet plus facile de s’y retrouver sur la liste des ingrédients du produit, et de déterminer ce qui est bon et ce qui est superflu.

Certains savons solides sont d’ailleurs réputés pour leurs bienfaits, comme le savon de Marseille ou le savon d’Alep. Ces types de savon, lorsqu’ils sont fabriqués dans le respect de la tradition, sont confectionnés à chaud avec des ingrédients naturels aux nombreuses vertus pour la peau. L’ingrédient principal reste le même pour les deux : l’huile d’olive, antioxydante et hydratante. Pour être certain de sa pureté et de ses propriétés, l’idéal est de se tourner vers la fabrication artisanale et locale, à partir d’ingrédients naturels et bio.

S’il arrive que certains savons solides se voient parfois rajouter quelques actifs supplémentaires, destinés à faire mousser, donner une couleur ou un parfum, ils restent généralement moins nocifs que les savons sous forme de gel douche que l’on rencontre habituellement dans le commerce. Les ingrédients sont en effet limités pour ne garder que le rôle essentiel du produit de base : laver efficacement en prenant soin de toutes les peaux. Contrairement à ce que l’on pense souvent, les savons solides sont donc moins agressifs ou asséchants pour l’épiderme que la plupart des gels douche.

La fabrication idéale pour un savon solide reste la saponification à froid, une méthode traditionnelle qui consiste à fabriquer le savon sans aucune chauffe, comme son nom l’indique. La seule chaleur dégagée est celle qui survient au moment de la réaction de la saponification elle-même. De cette manière, les ingrédients ne sont pas malmenés et tous leurs bienfaits sont conservés au cours du processus de fabrication. Le nombre d’ingrédients entrants dans la composition est minimal : il suffit en effet d’un corps gras (une huile végétale ou un beurre végétal), ainsi que d’une base forte, généralement de la soude caustique (ou hydroxyde de sodium). On y ajoute parfois des huiles essentielles pour plus de bienfaits ou un parfum naturel supplémentaire. Avec la saponification, de la glycérine s’ajoute également au savon déjà surgras pour y apporter d’autant plus de bienfaits. Après 4 semaines de séchage à température ambiante qui correspond à une phase de cure, le savon est prêt à être utilisé !

Cette technique de conception traditionnelle et minimaliste permet d’obtenir un savon naturel surgras aux nombreuses vertus. La glycérine, naturellement produite pendant le processus, confère au pain de savon surgras des bienfaits supplémentaires et appréciés par la peau !

De plus en plus de personnes choisissent le savon solide, notamment pour les nombreux avantages qu’il a à offrir. Il rejoint d’ailleurs la tendance « clean beauty », qui vise à utiliser des produits et des soins de meilleures qualités et plus sains pour la peau et le corps. Et les savons solides possèdent justement de nombreux bienfaits !

Pourquoi utiliser un savon solide ?

Le savon solide est bon pour la peau

Le savon solide est avant tout réputé très bon pour la peau et pour le corps. Sa liste d’ingrédients non exhaustive est beaucoup plus lisible, et on se rend donc vite compte que l’on n’y trouve que le nécessaire. Sous la douche ou dans le bain, il est aussi très agréable à utiliser.

Le savon solide étant généralement surgras et plus naturel, il détient un fort pouvoir nourrissant, mais aussi émollient et antioxydant. On les considère plus efficace pour le lavage que la plupart des gels douche que l’on trouve en grandes surfaces, et permettent de retrouver la douceur de la peau. Chaque savon solide possède évidemment ses propres propriétés en fonction des ingrédients qui ont été utilisés pour le confectionner.

La glycérine, qui s’est naturellement formée lors de la saponification à froid ou directement ajoutée, possède un fort pouvoir hydratant. Sur la peau, elle agit comme une éponge en attirant l’eau et en la retenant. La peau reste donc hydratée, et cela plus longtemps. La barrière protectrice qu’elle forme permet également de limiter cette perte en eau. La glycérine permet donc d’hydrater l’épiderme, mais aussi de préserver son élasticité et de le renforcer contre les agressions extérieures. Par ailleurs, la glycérine favorise également la synthèse des cellules de l’épiderme et lui permet donc de se régénérer et de cicatriser bien plus rapidement. La peau est finalement plus lisse, plus douce et plus éclatante !

De plus, un savon solide peut s’utiliser aussi bien pour l’hygiène du corps que pour celui du visage, avant de commencer sa routine beauté du matin ou du soir. Selon sa composition, il pourra s’adapter à tous les types de peaux et apporter des bienfaits supplémentaires au visage. Certains peuvent même s’adapter aussi bien à la peau qu’aux cheveux et peuvent alors servir de shampoing.

Le savon solide est bon pour l’environnement

Le savon solide, c’est aussi une bonne alternative pour éviter tout le plastique que nécessite l’emballage d’un gel douche. Le seul emballage d’un savon solide est généralement en papier ou dans une boite réutilisable, pratique pour le transport. Le savon solide a déjà un air de naturel avec un emballage aussi propre, et qui ravira les adeptes du zéro déchet.

Et en parlant de transport, le savon solide est beaucoup plus pratique à transporter grâce à son format qui se glisse partout. Que ce soit pour un court ou long voyage, il suffit de trouver une simple boite à savon (si elle n’est pas déjà fournie avec) pour le ranger dans son sac ou sa valise.

Un savon solide permet également de faire des économies de produit, et donc des économies tout court. Un savon solide met en effet plus de temps à s’épuiser totalement, là où un tube de gel douche s’épuise généralement au bout d’un mois.

Quel savon solide choisir ?

Avec autant de bienfaits et d’avantages, on peut comprendre que le savon solide redevienne aussi prisé ! Mais comme tout autre soin, il est important de choisir un savon solide adapté à son type de peau, sèche, mixte ou grasse. Il est également important de choisir un savon dont la composition correspond parfaitement aux conditions de son épiderme (déshydratation, sensibilité,…) pour ne pas l’aggraver davantage, mais aussi en fonction des propriétés recherchées.

Un savon naturel, confectionné avec des ingrédients sains et issus de la nature, sera toujours mieux pour la peau qu’un savon industriel. Ciblez donc plutôt des savons à base d’huiles végétales ou de beurres végétaux, riches en acides gras et en vitamines, et généralement à l’action antioxydante.

L’huile d’olive, le beurre de karité, l’huile de coco ou de jojoba, le beurre d’amande… Ce dernier en particulier présente de nombreux atouts pour la peau. Il est très nourrissant, hydratant et agit comme une couche protectrice sur la peau. Il favorise la régénération des cellules et permet donc de maintenir l’élasticité de la peau pour qu’elle reste lisse. Il rétablit l’équilibre du film hydrolipidique, ce qui en fait l’allié idéal des peaux capricieuses ! C’est pour tous ces bienfaits qu’il est très souvent utilisé dans les crèmes hydratantes et autres soins cosmétiques, dont les savons solides.

Alors, envie de passer au savon solide ?

Comment prendre soin de sa peau sèche ?

Que faire lorsque sa peau est sèche ?

Comme tous les autres types de peaux, la peau sèche possède son lot de désagréments. Manque d’éclat, tiraillements, inconfort, desquamation,… Tous ces signes doivent vous alerter sur la condition de votre peau. Il est possible de l’apaiser en utilisant les soins adaptés et en effectuant les bons gestes… A condition de les connaître ! Collosol vous dit tout sur les soins à apporter à une peau sèche. Une peau en bonne santé, c’est aussi une peau pleine de beauté !

Pourquoi a-t-on la peau sèche ?

La peau sèche correspond à un type de peau, comme les peaux normales, grasses ou mixtes. Mais comme ces deux dernières, les peaux sèches présentent un dérèglement au niveau de leur film hydrolipidique. Constituée d’eau et de sébum, cette barrière cutanée protège en temps normal l’épiderme contre les agressions extérieures (intempéries, pollution, etc.). Mais dans le cas des peaux sèches, le film hydrolipidique manque de lipides et ne peut alors assurer complétement ses fonctions de protection. La peau du visage est plus exposée et plus à même de devenir sensible et réactive.

Appelée xérose dans le domaine médical, ces types de peaux présentent des signes distincts : elles ont tendance à tirailler, desquamer, démanger et, dans les cas les plus graves, peuvent présenter des gerçures. Elles se traduisent également par une sensation d’inconfort, notamment après la douche. La peau est souvent terne et manque d’élasticité, et les signes de l’âge comme les rides et les ridules peuvent vite apparaître sur le visage si on ne lui accorde pas suffisamment d’attention.

Ces types de peaux sont souvent confondues avec les peaux déshydratées, qui peuvent présenter certains de ces signes. Mais leur condition est souvent temporaire et apparait à des périodes précises, comme en hiver, lorsque le froid et le vent peuvent plus facilement fragiliser la peau.

A l’inverse, la sécheresse cutanée et autres types de peau sont liés à notre génétique et ne peuvent être modifiés. Cette sécheresse peut toutefois être aggravée par d’autres facteurs :
− L‘environnement extérieur et le climat : les températures extrêmes de l’hiver et de l’été peuvent fragiliser d’autant plus l’épiderme.
− Le mode de vie : les personnes vivant en milieu urbain sont plus exposées à la pollution, qui peut agresser la peau sèche et la fragiliser.
− L’utilisation de produits inadaptés, qui peuvent encore plus assécher la peau.
− Une modification hormonale, lors de la prise d’un traitement médical ou à la ménopause, par exemple.
− Une maladie dermatologique comme l’eczéma ou le psoriasis, qui nécessitent des traitements et soins médicaux appropriés

Ainsi, si la déshydratation peut se trouver chez tous les types de peau, certaines peaux sèches y sont plus sensibles que d’autres. Leur condition fait que la barrière lipidique ne retient pas aussi bien l’eau, et la peau souffre alors de déshydratation. Et qui dit peau déshydratée dit sécheresse amplifiée : la peau du visage peut rentrer dans un cercle vicieux où son manque d’hydratation vient d’autant plus affaiblir le film hydrolipidique et sa protection.

Boire beaucoup d’eau et utiliser les produits adaptés, qui retiennent l’eau sur l’épiderme, sont des moyens efficaces de remédier à une peau déshydratée.

Quant aux peaux sèches, si elles ne peuvent être modifiées, elles peuvent tout à fait être apaisées. Car que cela soit sur le corps ou sur le visage, une peau sèche est désagréable et peut vite devenir inconfortable. Il suffit alors de lui accorder l’attention dont elle a besoin et de combler certaines de ses lacunes pour lui redonner sa fonction première : protéger l’organisme des invasions.

Comment faire lorsque sa peau est sèche ?

Comme toutes les autres peaux, les peaux sèches ont besoin d’une attention toute particulière. Si leur routine peut être similaire à celle des autres épidermes, les produits, eux, ne sont pas les mêmes. Il est en effet important d’utiliser des soins adaptés à sa condition cutanée pour ne pas l’aggraver et fragiliser sa peau sèche.

La routine des peaux sèches commence avec un double nettoyage. Le premier soin appliqué est, dans l’idéal, une huile démaquillante, qui désincruste la peau et retire toutes les impuretés qui se sont accumulées sur le visage pendant la journée (ou la nuit, si c’est le petit matin). En plus d’être efficaces contre les maquillages même les plus tenaces, les huiles démaquillantes présentent l’avantage de respecter le film hydrolipidique de la peau. L’Argan et le Tournesol sont idéales pour les peaux sèches puisqu’ils ont des propriétés nourrissantes et réparatrices pour la peau. Ce double nettoyage est complété avec un nettoyant doux. Il retire les impuretés laissées par le démaquillant et nettoie la peau en profondeur.

L’Eau de Lait de Collosol est tout à fait adaptée à cette étape de la routine puisqu’elle offre un soin 2-en-1. Elle démaquille et désincruste grâce à son doux voile lacté et laisse derrière elle une peau douce et éclatante de beauté. Son parfum fleuri ravit les sens, tandis que sa formule apaise les tiraillements et soulage les peaux les plus sèches.

L’Eau de Lait de Collosol, si elle n’est pas déjà utilisée comme démaquillant et nettoyant, peut aussi être utilisée comme lotion à appliquer après avoir nettoyé la peau. Elle permet alors de retirer les dernières impuretés, mais aussi d’apporter un peu de confort après un rinçage avec une eau qui serait trop calcaire. Elle convient ainsi parfaitement aux peaux sèches qui souffrent souvent de tiraillements en leur apportant douceur et réconfort.

Cette routine se termine avec un soin hydratant et nourrissant pour réparer la peau, comme une crème ou une huile. Appliqué avant la nuit, il permet à la peau de faciliter sa régénération cellulaire. Le matin, il complète les lacunes de la barrière cutanée pour mieux protéger la peau au cours de la journée.

Une à deux fois par semaine, il est important de compléter le nettoyage de sa routine avec un gommage doux. En effet, si elle peut effrayer les peaux sèches qui craignent d’agresser encore plus leur épiderme, utiliser un exfoliant est essentiel pour aider la peau à mieux se réparer. Sans ce gommage, les cellules mortes peuvent s’accumuler et étouffer la peau, ralentissant la régénération cellulaire. Exfolier sa peau lui permet aussi de mieux recevoir et absorber les soins qui lui seront appliqué.

Plusieurs fois par semaine, il est également possible d’utiliser un masque en tissu nourrissant, qui permet de lutter contre la sécheresse cutanée mais aussi d’hydrater la peau.

Après cette routine, la peau est prête pour une nuit de sommeil ou pour une mise en beauté.

Les bons gestes à suivre lorsque l’on a la peau sèche

Pour éviter d’assécher sa peau encore plus, voici quelques conseils supplémentaires :

− Evitez de prendre des douches trop longues, et surtout trop chaudes. Cela pourrait davantage fragiliser l’épiderme.
− Soyez délicate avec votre peau. Ne la frottez pas excessivement lors de l’application de vos soins, et il est même recommandé d’utiliser directement vos doigts, après vous être lavé les mains, évidemment.
− De même, évitez de trop toucher votre visage. Nos mains traînent partout au cours de la journée, que ce soit sur les barres des transports en commun ou le clavier d’ordinateur du bureau. Ce sont ainsi de véritables nids à microbes, qui peuvent altérer le film hydrolipidique s’ils rentrent en contact avec.
− Protégez votre peau des intempéries. Utilisez des crèmes solaires en été, et couvrez-vous autant que possible en hiver (gants, écharpe, bonnet, …).
− Buvez suffisamment d’eau, au moins 1,5 litre par jour pour une hydratation suffisante. Adoptez également une alimentation équilibrée pour apporter toutes les vitamines et nutriments nécessaires à la réparation de votre peau. N’oubliez pas que ce que vous mangez a des répercussions directes sur votre corps et votre santé !
− Enfin, utilisez des soins et crèmes adaptés à votre peau, qui cibleront sa sécheresse et, si besoin, sa déshydratation. Des produits inadaptés peuvent aggraver ses conditions et faire apparaître de nouveaux problèmes.

Ces conseils ne sont pas réservés qu’aux peaux sèches puisqu’ils peuvent tout à fait s’appliquer à d’autres types de peaux.

Si votre peau est sèche, elle nécessite donc de votre attention pour en prendre soin. Les soins que vous appliquerez, mais aussi les gestes du quotidien, pourront ainsi l’aider à se réparer et à protéger votre organisme contre les agressions extérieures.

Nous cherchons avant tout à prendre soin de vous et de votre peau. C’est pour cela que Collosol a prévu de lancer une gamme de soin adaptée à toutes les peaux, même les plus sèches. On vous en dit plus très prochainement !

Bien choisir son nettoyant visage

Comment choisir un nettoyant visage adapté à sa peau ?

Nettoyer la peau du visage et du cou est indispensable au quotidien. Il permet de la maintenir en bonne santé, mais aussi de ralentir les premiers signes de l’âge. Mais pour tirer tous les bienfaits de ce nettoyage, il faut aussi avoir les bons soins. Pas facile de choisir lorsque l’on est face à la multitude de produits disponibles en magasin. Gel, mousse nettoyante, lait,… On vous en dit plus sur les nettoyants visage.

Pourquoi utiliser un nettoyant visage ?

Retirer les impuretés

Après une longue journée de travail, la peau a accumulé stress, fatigue, mais surtout toxines et impuretés, d’autant plus si vous vivez en milieu urbain. La nettoyer permet donc de lui retirer cette couche de pollution et d’excès de sébum pour la laisser respirer à nouveau. Car restée trop longtemps dessous, la peau pourrait étouffer et les pores, se boucher.

Nettoyer sa peau permet ainsi de limiter les imperfections cutanées comme l’acné, les points noirs, ou d’autres désagréments plus graves comme des rougeurs ou des maladies de peau. Sur du long-terme, l’accumulation d’impuretés sur la peau peut en effet la déréguler et l’agresser, la rendant plus sensible et plus réactives. La peau étant fragilisée, elle perd alors de son élasticité et très vite, les signes de l’âge peuvent apparaître. Ne pas nettoyer sa peau régulièrement est le meilleur moyen de voir boutons, rides et ridules s’installer !

La barrière cutanée étant notre première protection contre les invasions extérieures, l’altérer peut être néfaste non seulement pour sa beauté, mais aussi pour notre santé. Il est donc primordial de nettoyer sa peau tous les soirs, et même le matin, lorsque pollution, sébum et cellules mortes se sont accumulés.

Faire peau neuve

En la débarrassant des impuretés, le nettoyage contribue à garder la peau jeune et en bonne santé. Les actifs du produit utilisé combiné à un massage du bout des doigts sur la peau permettent de stimuler la circulation sanguine sous-cutanée et de renforcer l’élasticité de la peau.

La peau bien nettoyée et débarrassée de ses impuretés, elle est mieux préparée à recevoir et à absorber les soins que vous lui appliquerez. La nuit, ces soins complètent l’action régénératrice de l’épiderme et lui permettent de se réparer en profondeur. Le matin, le nettoyage permet donc de commencer une journée en beauté et de mieux préparer la peau à se protéger pendant la journée. Le soir, il stimule l’épiderme et favorise sa régénération cellulaire.

Élasticité retrouvée, circulation stimulée, régénération favorisée… En d’autres termes, votre épiderme est réparé, la peau retrouve une seconde jeunesse, et le visage est éclatant de beauté !

Comment choisir son nettoyant visage ?

Pour apporter tous ces bienfaits, il est important de choisir un nettoyant visage qui respecte votre type de peau. Nombre d’entre eux sont trop agressifs et ont tendance à retirer la totalité du sébum présent. Or, un nettoyant ne doit retirer que l’excès, au risque de déréguler la peau, voire altérer son film hydrolipidique et fragiliser l’épiderme.

Il est essentiel d’adapter ses produits et sa routine beauté en fonction de son type de peau. Des soins inadaptés sont contre-productifs : dans le meilleur des cas, il n’y aura aucun changement ; dans les pires scénarios, la peau est inflammée et devient plus réactive. Chaque personne a ses préférences et chaque peau, ses exigences. Trouver le bon produit peut parfois requérir plusieurs tests au préalable, et parfois plusieurs échecs. Mais vous pouvez déjà vous orienter vers la bonne piste avec quelques conseils de base.

Les peaux sèches, par exemple, ont la particularité de manquer de lipides dans leur film hydrolipidique. La peau n’est ainsi pas assez protégée et peut vite devenir sensible aux agressions extérieures. Ces peaux apprécieront alors des nettoyants à la texture plus riche et onctueuse, qui comblera ce trop peu de lipides. La peau est ainsi nettoyée, sans être davantage desséchée, et peut même être nourrie.

Les peaux grasses, elles, présentent elle aussi un dérèglement de leur barrière cutanée. Mais dans leur cas, ce déséquilibre provoque une sécrétion excessive de sébum, qui étouffe les pores et l’épiderme. Beaucoup de nettoyants du commerce cherchent à tous prix à se débarrasser entièrement de ce sébum, alors qu’il est essentiel à la bonne protection de l’épiderme. Résultat, la peau est totalement à nue, les particules nocives s’y posent et l’attaquent au plus près. La peau vient combler cette absence de protection en produisant d’autant plus de sébum, et commence alors un cercle vicieux où le sébum ne cesse d’être sécrété. Le nettoyant idéal sera donc celui qui respectera votre condition cutanée, en retirant seulement l’excès de sébum tout en régulant l’épiderme. C’est le cas des nettoyants à base de zinc, par exemple, qui ont la capacité de redonner un équilibre à l’épiderme.

Les peaux mixtes sont grasses sur la zone T et présentent une peau normale à sèche sur le reste du visage, en particulier au niveau des joues et des tempes. Trouver le bon nettoyant n’est donc pas chose facile puisqu’il leur en faut un qui convienne à ces deux types de peau à la fois. Néanmoins, de plus en plus de formules adaptées à leur condition particulière font surface. Les peaux mixtes sont en effet le type le plus répandu, et nombreux sont les produits dans le commerce.

Enfin, les peaux sensibles ont tendance aux rougeurs, tiraillements et autres désagréments cutanées. Tous les types de peaux peuvent présenter cette condition. Elles apprécieront davantage les nettoyants doux, aux compositions non-allergènes, pour ne pas irriter davantage leur peau réactive. Quant aux peaux déshydratées, qui nécessite simplement un peu plus d’eau, la plupart des nettoyants leur convient car suffisamment hydratantes.

Côté texture, on recommande généralement aux peaux normales à grasses un gel nettoyant, tandis que la crème, à la texture plus riche, ainsi que le pain de savon surgras sont plus appropriés pour les peaux sèches. Une mousse nettoyante s’adapterait à tous les types de peaux.

Chaque peau présente ses propres avantages et ses propres irrégularités, et le choix d’un nettoyant doit donc en tenir compte. Pour satisfaire toutes les peaux, Collosol a formulé l’Eau de Lait pour les nettoyer et les protéger. Utilisée comme démaquillant et nettoyant, elle offre une sensation de douceur et un délicat parfum fleuri, pour commencer sa routine sur un voile de confort.

Comment utiliser son nettoyant visage ?

Le nettoyage, étape clé de la routine beauté

Le nettoyant visage s’inscrit à l’origine comme une des étapes du layering, cette routine beauté qui nous vient tout droit du Pays du Soleil Levant.

Pour mieux nettoyer sa peau et, de ce fait, mieux la débarrasser des impuretés, le nettoyage doit être précédé d’une phase de démaquillage. Il retire le plus gros des particules nocives et bien évidemment le maquillage. Pour plus d’efficacité, il est conseillé d’utiliser une huile démaquillante à cette étape, parfaitement adaptée à tous les types de peaux. Elle respecte et maintient le bon équilibre de l’épiderme, qu’il soit sec, gras, déshydraté ou sensible. L’important étant, là encore, de choisir l’huile adéquate et qui convient à son type de peau. Les huiles ont aussi l’avantage de démaquiller efficacement les yeux, sans piquer.

Après cette première étape vient alors le moment d’utiliser un nettoyant doux. Appliqué sur visage humide, il désincruste en profondeur pour ne plus laisser aucune trace de poussière sur l’épiderme. Il peut aussi cibler un besoin de la peau en fonction du nettoyant utilisé et de sa composition.

Après avoir rincé à l’eau claire et séché son visage avec une serviette propre, enchaînez sur la routine habituelle. Il est possible d’utiliser une lotion pour retirer les éventuelles traces de maquillage restantes, ou pour soulager une peau rincée avec une eau trop calcaire. Appliquez votre sérum et/ou crème pour terminer votre routine. Tous ces soins seront mieux absorbés maintenant que votre peau est parfaitement nettoyée.

Une à deux fois par semaine, utilisez un gommage doux sur votre épiderme pour mieux le désincruster, mais aussi et surtout pour retirer les peaux mortes qui se sont accumulées, et que le nettoyage ne retire pas toujours.

Le double nettoyage est à effectuer impérativement chaque soir pour retirer tout ce qui a été accumulé la journée sur le visage, et d’autant plus si vous êtes sortie. Il est aussi possible de le réaliser le matin pour retirer les éventuelles cellules mortes qui se seraient formées durant votre sommeil, ou si votre peau produit du sébum en excès pendant la nuit. Cela permet également de se rafraîchir et de préparer le visage à votre mise en beauté, après avoir appliqué vos soins habituels, bien évidemment. Une bonne façon de démarrer la journée du bon pied !

Les bons gestes à suivre

Pour faire profiter votre peau au maximum de cet instant nettoyage, quelques gestes sont à respecter.

Pour commencer, préparez une serviette propre à vos côtés : s’essuyer le visage avec une serviette déjà utilisée pour sécher vos mains, vos cheveux ou votre corps n’aurait plus aucune utilité et pourrait même apporter des germes à votre visage.

Que cela soit pour s’essuyer le visage avec cette serviette, ou au moment d’appliquer votre nettoyant, allez-y en douceur. Votre peau mérite qu’on prenne soin d’elle pour ne pas la fragiliser. Pourquoi ne pas profiter de cet instant nettoyage pour vous offrir un petit massage du visage ? Du bout des doigts, réalisez des mouvements circulaires sur votre peau. En plus de relâcher les tensions et de vous détendre, vous activerez la circulation sanguine sous-cutanée pour un véritable soin anti-âge : vous redonnerez un coup de jeunesse à votre épiderme !

Ne négligez pas non plus la zone du cou ! Elle est aussi exposée que le visage, mais bien trop souvent oubliée. Elle peut ainsi vite perdre en élasticité et voir apparaître plus rapidement les signes de l’âge.
Le nettoyage de la peau est donc une étape incontournable de la routine beauté, et il est tout aussi important de bien choisir son nettoyant visage pour mieux en tirer tous ses bénéfices. Collosol tient à la bonne santé de votre visage. C’est pourquoi nous concevons actuellement une gamme de soins nettoyants adaptés à tous les types de peaux, même les plus sensibles, pour garder une peau plus belle et en finir avec les sensations d’inconfort.

Quels sont les bienfaits de l’huile de ricin ?

L’huile de Ricin et ses nombreuses vertus

L’huile de Ricin, aussi appelée castor oil, est reconnue pour ses bienfaits pour la santé, mais aussi pour la beauté. Véritable trésor naturel, c’est une ressource infinie de bienfaits, autant pour la peau que pour les cheveux.

Qu’est-ce que l’huile de Ricin ?

L’huile de Ricin est une huile végétale fabriquée à partir d’une plante, le Ricin, dont les fruits contiennent des graines. Cet arbuste, originaire d’Afrique tropicale, est aujourd’hui cultivé aux quatre coins du monde pour ses graines, dont est extraite l’huile.

Comme pour toutes les huiles végétales, il existe différentes techniques d’extraction. La pression à chaud est celle utilisée en industrie, et cette méthode par le chauffage peut altérer certaines propriétés du Ricin. Avec cette technique, l’huile aura généralement une couleur plus ambrée et une odeur plus prononcée.

Mais pour récupérer le meilleur des graines de Ricin, c’est la pression à froid qui est recommandée. Cette méthode permet en effet de conserver toutes les propriétés du Ricin dans l’huile, ce qui la rend de meilleure qualité et idéale pour une utilisation cosmétique.

Si l’huile de Ricin possède de nombreuses vertus, ce n’est pas le cas de la graine à l’origine : elle contient en effet de la ricine, un violent poison naturel, plus toxique encore que le cyanure. Après extraction, l’huile doit donc être filtrée pour s’assurer de sa non-toxicité et être prête pour une utilisation cosmétique.

L’huile obtenue présente une composition riche en acide gras comme des triglycérides, l’oméga 6, l’oméga 9, et notamment l’acide ricinoléique. Ce sont ces acides gras qui confèrent à l’huile de Ricin une grande partie de ses bienfaits, autant pour la beauté que pour la santé. Cette huile végétale se caractérise également par une texture plus visqueuse et épaisse que les autres, et c’est même l’huile ayant la plus forte densité.

Il est possible de rencontrer l’huile de Ricin sous une autre dénomination : la castor oil. Ce nom anglais vient d’un autre produit, le castoréum, fabriqué à base de glandes du castor. L’huile de Ricin, qui possède des bienfaits pour la santé, similaires à ceux du castoréum, a fini par remplacer ce produit pour certaines de ses utilisations et pour mieux protéger l’animal. Ce dernier laisse quand même son empreinte au nom de l’huile, et il est courant de la trouver sous l’appellation « castor oil » dans le commerce ou en tant qu’ingrédient.

L’huile de Ricin possède de nombreuses vertus : hydratante, antioxydante, antifongique, antibactérienne, etc. Elle peut ainsi être utilisée de multiples façons, et notamment en cosmétique. Son utilisation la plus connue reste celle pour les cheveux et les ongles, mais elle peut aussi être une incroyable alliée pour la peau.

Les bienfaits de l’huile de Ricin pour les cheveux

L’huile de Ricin permet d’accélérer la pousse des poils et des cheveux, et c’est sûrement là l’une de ses vertus les plus connues. Cheveux, barbe, sourcils, cils,… En appliquant quelques gouttes et en massant la zone désirée, cette huile accélère leur croissance et embellit leur aspect en favorisant la circulation micro-sanguine. Mais pas que !

Appliquée sur le cuir chevelu, l’huile de Ricin empêche l’apparition de pellicules, prévient la chute des cheveux et limite la pousse des cheveux blancs. Ses propriétés antifongiques et antibactériennes assainissent la zone traitée. Elle peut aussi soulager les éventuelles démangeaisons.

Les oméga-6 compris dans cette huile redonne hydratation et nutrition pour des cheveux sains et réparés. L’huile de Ricin s’adapte ainsi à tous les types de cheveux : lisses, bouclés, crépus, etc. Contrairement aux idées reçues, elle ne les rend pas plus gras, à condition de ne pas l’utiliser trop fréquemment. Après rinçage, les cheveux sont au contraire plus brillants, plus doux, plus souples, mais ont aussi plus de volume.

Les bienfaits de l’huile de Ricin pour la peau

Si les effets de l’huile de Ricin pour la peau sont plus méconnus, ils n’en restent pas moins nombreux. Riche en acides gras, elle hydrate et nourrit la peau, même les plus sèches. Elle permet également de stimuler la production de collagène et d’élastine, primordiale pour la souplesse et la douceur de l’épiderme. De cette manière, elle maintient la peau lisse et réduit les signes liés à l’âge comme les rides et ridules.

En favorisant la circulation micro-sanguine, la castor oil permet à la peau de se regénérer plus facilement. Cela renforce son action anti-âge, mais permet aussi de réduire les cernes ou les tâches cutanées. Son pouvoir cicatrisant répare et protège la peau. L’huile de Ricin est ainsi idéale pour lutter contre l’acné et en réduire les cicatrices.

Antibactérienne et antifongique, l’huile de Ricin permet aussi d’apaiser les peaux les plus sensibles et souffrantes de maladies cutanées telles que l’eczéma, le psoriasis, les mycoses ou les verrues. Elle soulage également d’autres problèmes comme les brûlures, suite à un coup de soleil par exemple.

Enfin, cette huile végétale est reconnue pour ses propriétés adoucissantes, apportées par l’importante quantité d’acides gras dans sa composition. En application sur la peau, elle la répare donc, tout en la laissant lisse et douce.

L’huile de Ricin dans l’Eau de Lait de Collosol

L’Eau de Lait est le soin incontournable de Collosol. Il embellit la peau des femmes et révèle l’éclat de leur teint depuis maintenant 70 ans. Confectionné selon l’expertise Collosol, il réunit tous les bienfaits de l’huile de Ricin à une eau lactée aux notes délicates d’agrumes pour un soin complet et un parfum léger.

Dans l’eau de votre bain chaud, elle offre un moment de réconfort et libère les tensions du corps grâce à son doux parfum et ses propriétés bienfaitrices pour la peau. Il suffit pour cela de verser 3 bouchons d’Eau de Lait dans le bain pour retrouver un corps à la peau douce et hydratée.

En soin pour la peau, il démaquille et nettoie en profondeur le visage et le cou. Le matin pour commencer la journée sur une note de fraicheur, ou le soir pour retirer toutes les impuretés de la journée, l’huile de Ricin lisse et redonne éclat à la peau de votre visage. 

Et pour compléter les nombreux bienfaits de l’Eau de Lait, Collosol dévoilera très prochainement une gamme de soin adaptée à tous les types de peau pour une routine complète qui prend soin de votre peau.

Quelle routine démaquillage adopter avec Collosol ?

Se démaquiller avec Collosol

Le démaquillage est l’introduction de toute bonne routine. Mais au milieu de toutes les techniques et tous les produits existants aujourd’hui, il devient facile de s’y perdre. Voici les meilleurs conseils pour finir (ou même, commencer) votre journée en beauté !

Pourquoi adopter une routine démaquillage ?

Le démaquillage est un geste beauté essentiel pour soulager son épiderme. Le soir, il retire le maquillage pour ne pas le laisser étouffer la peau. Mais ce rituel se fait également sur les peaux non maquillées, puisque le visage accumule aussi agents nocifs (pollution, allergènes), cellules mortes et excès de sébum au cours de la journée. Si la nuit épargne le visage de la pollution et des agressions extérieures, la production de sébum et le renouvellement cellulaire continuent ; ce geste peut donc tout à fait rejoindre la routine du matin pour éliminer ces éventuelles poussières.

Au lever comme au coucher, se démaquiller permet donc de faire peau neuve et de lui redonner tout son éclat. Faire l’impasse dessus pourrait altérer la santé de votre épiderme et accélérer son vieillissement. Rides et ridules pourraient alors apparaître plus rapidement, mais également boutons, points noirs, et autres désagréments comme des rougeurs ou des irritations. Mal ou même non démaquillée, la barrière cutanée reste étouffée sur une couche de poussières et les pores restent bouchés.

Un visage propre est également prêt à accueillir les prochains soins qui lui seront administrés : masque, lotion, sérum, crème,… Ce geste quotidien permet de préserver et protéger son épiderme, pour mieux l’aider à se regénérer et à se réparer.

Comment bien se démaquiller ?

Bien se démaquiller, cela passe avant tout par les bons choix. Utiliser des produits adaptés à son type de peau et à ses besoins est en effet primordial pour ne pas l’agresser. Il est également nécessaire de trouver la routine qui lui convient le mieux : appliquer trop de couches différentes alors que l’on n’en a pas forcément besoin peut parfois s’avérer contre-productif.

Quelle que soit la routine, se nettoyer le visage est une étape incontournable pour apaiser et relâcher l’épiderme. Mais c’est également un instant de détente et de lâcher-prise pour vous. Profitez de ce moment pour vous relaxer et apprécier un massage du visage.

De manière générale, il est conseillé d’éviter de trop porter ses mains à sa tête. Cela empêche de lui apporter d’éventuelles germes qui pourraient faire apparaître des boutons, des rougeurs ou, pire encore, des maladies.

Quel démaquillant pour ma peau ?

Pour bien se démaquiller, le secret réside avant tout dans ce que vous utiliserez pour le faire. Chaque type de peau a ses particularités. Nous avons l’habitude de voir que certains types de peaux comme les peaux sèches à très sèches apprécient les compositions plus riches et les textures plus épaisses. A l’inverse les peaux grasses devraient, elles, se tourner vers des textures plus aqueuses, pour ne pas « graisser » davantage leur peau.

En réalité, ce ne sont pas les textures qui importent mais bien la composition des cosmétiques que vous utiliserez. Ce sont avant tout les ingrédients d’un produit qui détermine ses bienfaits… ou non. Quel que soit votre type de peau, il est donc essentiel de se renseigner sur les actifs qui lui conviennent le mieux, et ceux qu’il faut fuir à tout prix !

Ainsi, certaines crèmes, eaux micellaires ou lingettes, dont on vante très souvent les mérites, ne sont pas forcément saines pour la peau. Nombres d’entre elles ont une composition très agressive qui assècheront la peau, voire leur donneront rougeurs et irritations. Sur du long-terme, c’est le film hydrolipidique qui peut être altéré et ne plus assurer correctement ses fonctions de barrière naturelle cutanée. Si elles ont l’avantage de pouvoir être facilement emportées partout, les lingettes en particulier ne retirent pas la totalité du maquillage et ne nettoient qu’en surface.

De plus, leur composition est très chimique, et leur nature incite à frotter sur le visage pour mieux retirer les traces de maquillage. C’est là le meilleur moyen d’agresser et de sensibiliser la peau !

L’huile démaquillante est la preuve que la texture n’importe que très peu dans les vertus démaquillantes. Elle peut impressionner les peaux les plus grasses, qui craignent d’appliquer plus de gras sur leur peau. Pourtant, les huiles démaquillantes respectent toutes les peaux grâce à leur composition riche en acide gras et en huiles végétales. Ces dernières sont à choisir en fonction des bienfaits que l’on recherche pour son épiderme : certaines huiles conviennent mieux aux peaux sensibles ou aux peaux grasses (huile de Tournesol). Ces corps gras démaquillent aisément, sans frotter, et laissent derrière eux une délicate sensation de douceur.

Et pour un démaquillage et un nettoyage complet, l’Eau de Lait de Collosol s’adapte parfaitement à tous les types de peaux. Sa texture mi-aqueuse mi-lactée respecte la nature de votre épiderme et lui offre un nettoyage complet. Avec son délicieux parfum de fleur d’oranger, elle laisse derrière elle un sentiment de réconfort pour un teint lumineux et éclatant.

Comment se démaquiller efficacement ?

Avant même de commencer, il est impératif de se laver les mains. En vous nettoyant, vous allez très sûrement mettre vos mains en contact avec votre derme, mais aussi vos muqueuses. Pour nettoyer efficacement votre visage et éviter toute infection, lavez-vous donc soigneusement les mains qui, même si elles ne sont pas forcément sales, sont très souvent porteuses de bactéries.

Quel que soit le démaquillant choisi, il est important de traiter votre épiderme avec douceur et considération. Soyez délicate, notamment autour des yeux, où la peau y est la plus fine. Lorsque vous démaquillez cette zone, évitez de frotter au risque d’irriter vos paupières. Laissez plutôt poser vos cotons imbibés de produit pendant quelques secondes, comme une compresse, avant de le retirer vers le bas en suivant la pousse des cils. Les solutions démaquillantes biphasés conviennent d’ailleurs parfaitement pour cette zone et retire même le maquillage waterproof.

Les lèvres sont également une zone régulièrement oubliée lorsque l’on se démaquille. Si certains rouges à la pigmentation moins prononcée ne sont quasiment plus visibles, cela ne veut pas dire qu’il n’en reste pas ! Les baumes à lèvres sont idéals pour retirer les traces de rouges les plus tenaces. Après avoir appliqué un peu de baume et avoir massé vos lèvres, utilisez un disque de coton ou un mouchoir pour retirer l’excès. Vous pouvez utiliser la même solution démaquillante que vos yeux sur vos lèvres, en prenant soin là aussi de ne pas frotter. Cette zone est tout aussi fragile que les yeux !

Enfin, ne négligez pas le cou : cette partie du corps est en effet tout autant exposée que le visage. Même s’il n’est pas forcément maquillé, il accumule également des poussières qui, si elles ne sont pas retirées, peuvent faire perdre en élasticité et en fermeté. Pour garder une peau lisse, pensez donc à nettoyer votre cou !

Le nettoyage de peau

Si vous jugez cette première étape insuffisante, il est tout à fait possible d’en ajouter une deuxième et de procéder à un double nettoyage. Le massage avec un nettoyant doux et un rinçage à l’eau claire permet de retirer les dernières impuretés et traces de fond de teint qui auraient pu échapper au premier passage de démaquillant.

Un nettoyant peut également permettre d’apaiser une peau réactive. Ces deux premières étapes nécessitent bien souvent un rinçage, mais toutes les eaux du robinet ne sont pas douces pour votre peau. Certaines, plus calcaires ou chlorées, peuvent agresser l’épiderme et le sensibiliser davantage. Un nettoyant peut donc aider à apaiser, mais aussi de cibler un besoin : réduire les imperfections, nourrir, hydrater, etc. Après ce double geste, vous êtes sûre que votre peau sera parfaitement nettoyée et hydratée.

Les soins ciblés

Lorsque la peau est parfaitement nettoyée, elle est prête pour les prochains soins qui lui seront appliqués.

Une à deux fois par semaine, vous pouvez également procéder à un gommage à l’aide d’un exfoliant doux. Le maquillage quotidien ou l’environnement extérieur (pollution, pollen, etc.) peuvent en effet accentuer le teint terne et les imperfections, même en se nettoyant quotidiennement. Un gommage nettoie en profondeur et favorise le renouvellement cellulaire pour un teint éclatant et lumineux.

Vous pouvez également utiliser un masque en tissu. Laissé poser pendant dix à vingt minutes, ils ciblent des besoins précis : hydratant, nourrissant, lissant, anti-âge… Les options ne manquent pas pour donner un coup de pouce à votre épiderme !

Il est ensuite possible d’inclure une lotion. Elle a principalement un rôle d’hydratation, et assouplit les pores pour leur permettre d’absorber les prochains produits que vous utiliserez. Elle est comme une conclusion à votre démaquillage en retirant les dernières éventuelles poussières, mais également les résidus des eaux trop calcaires (si vous vous êtes rincée auparavant).

Si vous être déjà adepte du double nettoyage, l’Eau de Lait ravira vos traits en cas de déshydratation. Sa texture lactée redonne un boost d’hydratation à l’épiderme et laisse une douce note fleurie et une sensation de confort après le passage du coton.

Après application de votre lotion ou de votre Eau de Lait, poursuivez avec le reste de vos produits habituels : tonique purifiant, huile repulpante, sérum anti-âge, crème nourrissante, et maquillage si vous le faites pendant la matinée !
Un dernier petit conseil ? Après avoir appliqué vos soins, attendez un peu avant de vous mettre au lit. Sinon, ce sera votre oreiller qui en profitera !

Pour chouchouter son visage et garder un teint éclatant de beauté, il est important de le garder propre et nettoyé. Collosol vous accompagne dans ce rituel quotidien avec son Eau de Lait, adaptée à toutes les peaux, même les plus sensibles. Votre visage est nettoyé et purifié pour une journée ou une nuit de fraîcheur. Et avec un peu de patience, vous pourrez découvrir très prochainement de nouvelles créations avec une nouvelle gamme Collosol pour vous accompagner dans votre routine démaquillage et nettoyage de A à Z !

Un instant spa à la maison avec Collosol

Se détendre chez soi avec un spa maison

Ces derniers temps ont été riches en rebondissements ou, au contraire, trop routiniers. Dans les deux cas, la fatigue et le stress s’accumulent. Un petit moment de détente au spa aurait fait le plus grand bien, mais vous n’avez pas le temps de vous y faire chouchouter ? Pourquoi ne pas faire directement le vôtre chez vous ? Voici nos conseils pour un moment de détente et de relaxation comme si vous y étiez !

Se mettre dans l’ambiance

Pour profiter au mieux de cette séance de spa fait maison, commencez par choisir un moment où vous serez sûre de ne pas être dérangée. Ne choisissez pas une journée où vous serez interrompue par une livraison ou par un appel que vous attendez. D’ailleurs, pensez à mettre votre téléphone en silencieux : ce petit rituel est pour vous, et rien que pour vous !

Votre visage doit être totalement démaquillé pour mieux profiter de tous ces soins dignes des meilleurs spas. Votre épiderme et tous vos sens doivent eux aussi être reposés pour profiter au mieux de cet instant :

− Optez pour une lumière tamisée à l’aide de bougies ou en réduisant simplement la lumière, pour plonger tout de suite votre salle de bain dans une ambiance cocooning.
− Les bougies peuvent être parfumées pour ajouter un peu plus de douceur à ce cocon. Si vous n’en avez pas sous la main, vous pouvez également diffuser des huiles essentielles ou un parfum. Choisissez des arômes plutôt doux et fleuris, comme la lavande ou l’ylang ylang, idéals pour la relaxation.
− Si vous trouvez le silence trop pesant, vous pouvez choisir de mettre un fond sonore avec de la musique relaxante. Préférez des sons de la nature comme celui des vagues ou du vent. L’écoute de l’ASMR est aussi une excellente façon de se détendre : ces sons déclenchent des sensations de frissons agréables et à l’effet relaxant immédiat !
− Votre toucher sera éveillé par les différentes textures des soins que vous prodiguerez à votre corps et à votre visage au cours de cette séance, et même après, lorsque vous peau aura retrouvé douceur et éclat.

Relâcher son corps

Prendre un bain relaxant

Le meilleur moyen pour se détendre instantanément n’est autre qu’un bon bain chaud. Il relâche les muscles et même les courbatures pour un moment de détente profonde. Mais attention à la température de l’eau : elle ne doit pas être trop chaude pour ne pas brûler votre épiderme.

Pour un bain plus vertueux encore, il est possible d’y ajouter boules de bains, sels, gouttes d’huiles essentielles, lait d’avoine,… Choisissez-les en fonction des bienfaits que vous désirez apporter à votre peau.

L’Eau de Lait de Collosol accompagne vos soins de spa maison. Pour profiter d’un bain de lait relaxant, versez 3 bouchons d’Eau de Lait dans votre baignoire, et laissez-vous emporter par son délicieux parfum de fleur d’oranger. Sa texture lactée laissera derrière elle une peau douce et délicatement parfumée !

En bonus, vous pouvez tout à fait vous préparer une tasse de thé à boire à côté de votre baignoire. Le thé vert et la camomille sont d’ailleurs idéals pour la relaxation.

Gommer en massant

Pour mieux se changer les idées, pourquoi ne pas faire peau neuve ? Pendant ou après votre bain, appliquez un gommage doux sur l’ensemble du corps (en évitant les zones sensibles) pour retirer toutes les cellules mortes. Accordez une attention tout particulière aux coudes et aux genoux, sans oublier vos mains et surtout vos pieds, où la corne apparaît plus facilement.

Préférez toujours des mouvements doux et lents pour encore plus de détente, mais aussi pour mieux activer la circulation sanguine. Finissez en rinçant abondamment à l’eau claire. Votre peau est maintenant prête à recevoir les soins que vous lui appliquerez pour mieux la réparer.

Bichoner la peau de son visage

Après avoir appliqué une crème sur l’ensemble de votre corps, il est temps de s’occuper de votre visage. En plus du moment de détente qu’il vous a apporté, le bain chaud et la vapeur d’eau ont également ouvert vos pores, comme dans un hammam, pour mieux les désincruster et nettoyer votre peau.

Exfolier en douceur

C’est maintenant au tour de votre visage de faire peau neuve. Choisissez pour cela un exfoliant doux pour le visage, aux grains plus fins, et adapté à votre type de peau et ses sensibilités. Massez toujours par des mouvements circulaires pour mieux lisser l’épiderme. Les pores étant dilatés, les impuretés et les peaux mortes seront plus facilement éliminées. Finissez en rinçant à l’eau claire. La peau est purifiée, et le teint est déjà éclatant de beauté !

Réparer avec un masque

Maintenant que votre peau est débarrassée de toutes ses impuretés, profitez-en pour lui appliquer un soin réparateur. Pour cela, vous pouvez opter pour un de vos baumes préférés, toujours adapté à votre peau, un masque en tissu, qui ciblera les besoins de votre peau, ou bien faire votre propre recette maison. A l’argile, à l’huile végétale, au miel ou à l’avocat, … les recettes ne manquent pas !

Laissez poser une dizaine de minutes sur le visage et sur le cou, et profitez-en pour vous laisser embaumée dans un nouveau cocon de douceur.

Embellir ses mains

Vos mains ont fait du bon boulot jusqu’à maintenant et méritent désormais un peu de votre attention. Si vous avez exfolié vos mains pendant votre bain, elles nécessitent d’autant plus de soins.

Si vous avez du vernis, retirez-le avec un coton et du dissolvant de préférence sans acétone, qui peut abîmer les ongles. Coupez-les selon la forme désirée et poussez vos cuticules avec un pousse-cuticules. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez laisser tremper le bout de vos doigts dans de l’eau tiède pendant quelques minutes pour ramollir vos cuticules (ce n’est pas forcément nécessaire si vous sortez tout juste du bain).

Concluez par un soin de vos ongles et de vos mains. Appliquez une crème pour nourrir vos mains tout en les massant, en insistant sur l’intérieur des poignets et la zone entre le pouce et l’index. Ces points d’acupression permettent de lutter contre le stress et l’anxiété.

Enfin, utilisez une huile pour protéger vos ongles et vos cuticules. L’huile de ricin est idéale pour stimuler la pousse des ongles et les fortifier, tandis que l’huile d’avocat est un excellent nourrissant !

Ce rituel peut être réalisé en dehors de vos séances de spas maisons. Au quotidien, il permet d’entretenir la beauté de vos mains et de les maintenir hydratée, et vos ongles seront également moins cassants.

Se détendre avant tout

Pour sortir encore plus détendue de cet instant spa maison, profitez de chaque soin (en appliquant votre masque, pendant votre bain) pour vous faire un massage. Par lents mouvements circulaires, non seulement vous relâcherez les tensions, mais vous activerez également la circulation sanguine, raffermirez vos muscles et lisserez votre peau pour un véritable massage anti-âge !

Si vous avez bien suivi tous nos conseils, vous devriez ressortir de cette séance de spa à la maison plus détendue que jamais, mais aussi rayonnante de beauté. Peut-être même vos paupières seront lourdes de sommeil, et cela tombe bien : pour mieux se vider la tête, enchaînez votre séance par une nuit de sommeil réparatrice !

Les vertus du double nettoyage

Prendre soin de sa peau avec un double nettoyage

Vous l’avez sûrement entendu à de nombreuses reprises : se nettoyer le visage le soir est crucial pour relâcher et débarrasser votre peau de toutes les impuretés qu’elle a pu accumuler au cours de la journée. En restant trop longtemps sous cette couche de poussières et de maquillage, la peau pourrait étouffer et s’abîmer. Le nettoyage est donc une manière simple et rapide de la laisser à nouveau respirer et de l’aider à se réparer avec les futurs soins que vous lui appliquerez. Les méthodes ne manquent pas pour nettoyer votre visage, mais celle du double nettoyage est l’une des plus efficaces, et peut-être celle que vous adopterez !

Qu’est-ce que le double nettoyage ?

Comme beaucoup d’autres soins et techniques beauté, le double nettoyage nous vient tout droit du Japon. Cette méthode est en réalité la toute première étape du layering, une routine qui consiste à superposer différentes couches de soins sur le visage pour une réparation en profondeur.

Rapidement adopté par les Japonaises et les Coréennes, le double nettoyage comprend une étape de démaquillage et une étape de nettoyage. Il permet ainsi de mieux préparer la peau aux lotions, sérums ou crèmes qui lui seront appliqué.

Première étape : retirer le maquillage et les impuretés

La première étape est celle du démaquillage. Le maquillage, le sébum et certaines impuretés (notamment les particules de pollution) étant de nature grasse, rien ne vaut mieux qu’un autre corps gras pour les retirer ! Plutôt qu’un lait ou une eau micellaire, c’est l’huile démaquillante qui apparait comme une excellente alliée lors de cette étape. Ses propriétés permettent de respecter le film hydrolipidique cutané sans décaper. Contrairement aux idées reçues, une huile convient donc tout à fait aux peaux grasses puisqu’elle retire seulement l’excès de sébum, là où un autre produit cosmétique aurait tendance à tout retirer et donc à altérer la barrière cutanée.

Mais si les huiles ont l’air magiques, surveillez toujours les actifs et ingrédients compris dans leur composition. De manière générale, privilégiez les huiles végétales aux minérales, issues de la pétrochimie, et qui peuvent être nocives pour votre peau ou même votre santé.

Après l’avoir chauffée entre vos mains, elle s’applique directement sur le visage avec les doigts. Elle retire ainsi tout le maquillage et le plus gros des impuretés. En massant la peau par mouvements circulaires, vous vous offrirez un moment de détente, mais aussi un véritable massage liftant et anti-âge en activant la circulation sanguine sous-cutanée et en resserrant les muscles faciaux.

Deuxième étape : nettoyer et réparer

Après avoir rincé l’huile démaquillante à l’eau claire, c’est le nettoyant qui prend le relai. Il s’applique sur peau encore humide pour retirer les dernières impuretés et cellules mortes que la première étape aurait laissé échapper.

Il est recommandé de choisir un nettoyant doux et hydratant, que la peau tolérera mieux. Ceux ayant un pH trop basique (supérieur à 7) sont à éviter puisqu’ils auront tendance à altérer la barrière hydrolipidique cutanée.

Cette étape permet également de cibler un besoin particulier de la peau. Hydrater, nourrir, lisser, purifier, réguler… Choisissez un soin qui sera à l’écoute de votre épiderme et qui le traitera en douceur. Par ailleurs, rincer abondamment la peau à l’eau claire après chacune de ces deux étapes permet de retirer les impuretés que vous aurez seulement décollées.

Etape optionnelle : une petite touche d’hydratation

Après avoir nettoyé et séché votre visage à l’aide d’une serviette propre, il est possible d’appliquer une lotion, généralement riche en eau. Cette dernière étape n’est pas obligatoire, mais elle permet de retirer les petites traces de maquillage sur lesquelles vous n’auriez pas assez insisté, par exemple. Elle est également efficace contre les eaux du robinet un peu plus calcaires ou chlorées qui peuvent assécher la peau. La lotion est idéale pour les peaux déshydratées puisqu’elle apporte une hydratation supplémentaire et prépare au mieux la peau pour accueillir les prochains soins (masque en tissu, sérum, crème, etc.)

Quels sont les bienfaits du double nettoyage ?

Le double nettoyage offre de nombreux bienfaits pour la peau. En combinant l’action de deux étapes, cette routine respecte sa fonction principale qui est avant tout de nettoyer la peau. Mais elle le fait en douceur, en respectant l’épiderme et ses éventuelles besoins et sensibilités. La peau en ressort propre et hydratée ; elle fait place nette pour les futurs soins de votre routine qui continueront de la réparer en profondeur et de lui redonner tout son éclat.

Le double nettoyage a également l’avantage de convenir à tous les types de peaux, même les peaux mixtes ou grasses. Pour ces dernières, il est nécessaire de surveiller l’indice de comédogénicité des huiles végétales qui la composent pour éviter de voir apparaître des boutons. Les peaux les plus réactives apprécieront une huile démaquillante adaptée à leur sensibilité (riche en coco, par exemple). Pour les peaux sèches, les huiles démaquillantes plus riches (comme celles à base d’Argan) et les nettoyants plus nourrissants sont idéals pour retrouver tout le confort d’une peau qui ne tiraille pas. Si vous avez un doute, vous pouvez aussi opter pour une huile démaquillante riche en huile végétale qui prend soin de toutes les peaux, comme l’huile de Tournesol par exemple.

Car c’est bien là le secret d’un double nettoyage réussi : les ingrédients et soins que vous utiliserez doivent être parfaitement adaptés à votre peau. De même, si cette routine s’inscrit à l’origine dans celle du layering, vous n’êtes pas obligée de suivre cette dernière si vous n’en voyez pas l’utilité. Chaque peau présente ses propres particularités, et il est nécessaire d’être à leur écoute pour mieux en prendre soin. Ne vous lancez pas dans une routine beauté multi-couches si votre peau se porte déjà à merveille avec un double nettoyage et une crème de nuit !

Si le double nettoyage présente donc de nombreux bienfaits pour la peau, cette dernière appréciera également de ne pas être tiraillée par les passages successifs d’un coton. Masser la peau à mains nues, c’est également faire un geste pour l’environnement en évitant d’utiliser excessivement du coton, fibre la plus polluante du monde.

Alors si vous êtes prête à sauter le pas et à tester cette routine beauté, vous serez ravie d’apprendre que Collosol travaille actuellement sur la formulation d’une huile démaquillante et d’un nettoyant doux pour le visage !

Et si vous êtes déjà une adepte de ce rituel du soir, l’Eau de Lait de Collosol permet d’hydrater l’épiderme après l’avoir nettoyé. Avec sa texture douce et veloutée et son délicat parfum de fleur d’oranger, l’Eau de Lait ravit les sens, lisse la peau et lui redonne toute son hydratation pour mieux la préparer aux prochains soins.

Quels sont les bienfaits de l’huile démaquillante ?

Pourquoi adopter une huile démaquillante ?

L’huile démaquillante commence à se faire une place de choix dans les salles de bain des femmes. En effet, les routines du soir incluent de plus en plus le double nettoyage, qui comprend un démaquillant et un nettoyant pour mieux préparer la peau avant la nuit. L’huile démaquillante est le soin phare de cette étape de la routine, et pour cause : elle sait être un peu plus à l’écoute de votre peau et possède également de nombreux bienfaits.

Les vertus de l’huile démaquillante

Mieux se débarrasser du maquillage

Nettoyer son visage est une étape incontournable de la routine du soir. Au cours de la journée s’y sont accumulés pollution, cellules mortes et autres impuretés qui obstruent les pores et empêchent l’épiderme de respirer. Un simple nettoyage peut vous aider à vous démaquiller et à vous débarrasser de tous ces éléments nocifs pour votre organisme. Mais vers quoi se tourner ? Les démaquillants sous forme de crème ou de lait et l’eau micellaire sont les plus plébiscités. Pourtant, certains peaux préfèrent le démaquillage aux doigts pour encore plus de sensorialité.
L’huile démaquillante se révèle alors être votre meilleure alliée. Elle est, par définition, un corps gras. Autrement dit, sa texture et ses propriétés permettent de capturer et de dissoudre efficacement tous les maquillages qui sont, eux, lipophiles (et donc attirés par ces mêmes corps gras). Après rinçage, la peau se retrouve donc débarrassée de toutes ses impuretés. Le visage n’est pas asséché et le teint est lumineux et éclatant de beauté.

Respecter la peau

Qui dit démaquillant inefficace dit peau irritée. Car plus il sera mal formulé, plus vous insisterez sur les zones mal nettoyées, où le maquillage se fait capricieux et ne part pas totalement. C’est souvent le cas des yeux, zone la plus fragile du visage du fait de la finesse de la peau, et qui nécessite donc une attention toute particulière.
Oubliez donc les démaquillants qui nécessitent des dizaines de passages de coton. Ce démaquillage en force ne se finira qu’avec des rougeurs et des yeux mal démaquillés. L’huile démaquillante retire tout ce qui est superflu en un seul passage. Cette efficacité contribue à dorloter votre peau et à ne pas l’agresser, alors qu’elle a déjà dû faire face aux nombreuses épreuves de la journée.
Le visage est ainsi démaquillé et non irrité, d’autant plus que ces démaquillants sont souvent élaborés à partir d’huiles végétales, plus respectueuses pour la peau.

Nettoyer et protéger

Ce sont ces mêmes huiles végétales qui apportent leurs différentes propriétés et bienfaits à ces démaquillants. Elles offrent une texture aussi agréable qu’un lait ou une crème, mais aussi un parfum plus naturel. Riches en antioxydants, en vitamines et autres acides gras essentiels, elles offrent une réparation et une protection supplémentaires à la peau.
Une huile démaquillante ne se contente donc pas de démaquiller ou de nettoyer ; elle peut aussi répondre à des besoins ciblés : hydratante, nourrissante, anti-âge, purifiante, régulatrice,… Chacune présente ses propres caractéristiques, il suffit de trouver celle qui vous correspond !

Toutes les peaux peuvent l’adopter

Contrairement aux idées reçues, l’huile démaquillante convient à tous les types de peaux. Si cela peut faire peur aux peaux mixtes et grasses au premier abord, elle ne présente pourtant aucun risque de rendre la peau plus grasse et peut, au contraire, aider à la réguler. Elle respecte naturellement le film hydrolipidique de votre peau, qui continue ainsi d’être protégée, alors que certains produits ont tendance à altérer cette barrière contre les agressions extérieures.
Comme pour tout autre soin que vous achetez, il convient de se renseigner sur sa peau et sur les huiles qui lui conviennent pour mieux répondre à ses besoins.

Quelle huile démaquillante choisir selon son type de peau ?

Un des nombreux avantages de l’huile démaquillante est donc sa capacité à s’adapter à tous les types de peaux, pour peu que l’on choisisse le soin approprié et adapté à son épiderme.

De manière générale, il est conseillé d’éviter de se tourner vers les huiles minérales. Ces dernières, issues du raffinage pétrolier, n’apporteront aucun bienfait autre que celui de nettoyer les impuretés. Elles forment bien souvent une nouvelle couche sur l’épiderme qui lui donnera peut-être un plus bel aspect au premier abord, mais qui finira par l’étouffer et boucher les pores. Sur du long-terme, la peau est fragilisée, sa beauté altérée et le teint devient terne.

Pour ne pas causer de problèmes à votre peau, optez donc plutôt pour des huiles végétales naturelles : leur composition plus respectueuse apporte de nombreuses vertus à votre démaquillant et nettoie votre peau en douceur. Attention également à certaines d’entre elles qui ne sont pas toujours naturelles : dans ce cas, elles sont bien souvent issues de l’industrie pétrochimique et peuvent être nocives pour la peau !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les peaux mixtes et grasses ne font pas exception et les tolèrent tout à fait. Pourtant, les huiles pourraient leur faire peur : elles ont la fâcheuse réputation de graisser encore plus la peau ou de stimuler la production de sébum. Or, c’est ce que ces personnes veulent à tout prix fuir : dans leurs cas, le film hydrolipidique, cette barrière naturelle du derme faite principalement de sébum et d’eau, a du mal à se réguler. Le sébum est produit en excès, ce qui peut boucher les pores, faire apparaître des boutons et donner un aspect luisant au visage. On peut donc tout à faire comprendre qu’une huile ressemble à leur pire ennemi. Mais ce n’est pas le cas !

Il est avant tout nécessaire de prendre en compte l’indice de comédogénicité des huiles végétales naturelles utilisées. Cet indice, compris entre 0 et 5, permet de déterminer la capacité à donner des boutons. Plus l’indice sera élevé, plus le risque de voir des boutons apparaître l’est aussi. Ainsi, si vous êtes déjà touché par ces « problèmes », il suffit simplement de prendre une huile dont l’indice sera proche de 0. C’est le cas de l’huile de Tournesol ou du Jojoba. Ces dernières sont les grandes favorites des peaux grasses pour leur action régulatrice, qui limite la production de sébum tout en la protégeant.

Les peaux sèches et matures ont moins cette question de comédogénicité à se poser et peuvent opter pour une huile quelle que soit son indice. Toutefois, il est recommandé pour elles de se pencher sur celles qui possèdent des propriétés nourrissantes, assouplissantes ou réparatrices. L’argan convient parfaitement puisqu’il est réputé pour nourrir en profondeur, tout comme le tournesol. L’avocat est reconnu pour assouplir, hydrater et redonner de l’éclat tandis que la bourrache possède des vertus anti-âges.

Si vous n’êtes pas sûr de votre type de peau, l’huile de jojoba ou de Tournesol reste le meilleur choix puisqu’elles s’adaptent à tout le monde. En effet, leur pouvoir séborégulateur restaure et répare le film hydrolipidique de l’épiderme, peu importe qu’il produise trop ou pas assez de sébum.

Certains ingrédients peuvent être contre-indiqués selon votre peau, la tolérance de votre organisme ou certaines situations. Les peaux sensibles et les femmes enceintes éviteront ainsi des actifs riches en huiles essentielles. De même, les compositions à base de fruits à coque (Noisette, Amande douce, Macadamia) sont à éviter en cas d’allergies.

Comment appliquer son huile démaquillante ?

Pour profiter pleinement de tous les bienfaits de l’huile démaquillante, il est conseillé de l’intégrer dans votre routine pour un double nettoyage qui n’assèchera pas l’épiderme et retirera le maquillage, les poussières et les cellules mortes accumulées pendant la journée.
C’est à la première étape de la routine qu’intervient l’huile démaquillante. Oubliez alors votre disque de coton : l’huile s’applique directement avec les doigts ! Comme pour un massage, chauffez-la d’abord en frottant un peu de produit entre vos mains. Appliquez ensuite directement sur la peau de votre visage par mouvements circulaires, en faisant attention à garder les yeux fermés : en plus de relâcher les tensions, ce massage stimule la circulation sanguine sous-cutanée, ce qui permet de lisser rides et ridules, raffermir les muscles faciaux, mais aussi de redonner éclat et fraicheur à votre teint.
Après avoir décollé tout le maquillage et les poussières, humidifiez vos doigts, ou mouillez directement votre visage. Répétez le massage : l’huile devrait s’émulsionner pour agir en profondeur. Retirez les dernières poussières avant de rincer abondamment à l’eau tiède.
Poursuivez avec la deuxième étape en utilisant un nettoyant adapté, puis terminez votre routine avec vos soins habituels.

En résumé, l’huile démaquillante retire le maquillage et nettoie efficacement tout en protégeant l’épiderme, à condition de choisir la bonne ! Vous ferez également un petit geste pour la planète en réduisant votre consommation de coton !
Si vous avez été convaincue par cette méthode skincare et souhaitez sauter le pas, vous serez sûrement ravie d’apprendre que Collosol vous réserve une surprise dans les mois à venir ! En tant qu’experts du démaquillant et nettoyant pour la peau, vous pourrez très prochainement découvrir notre nouvelle gamme de soins visage… On vous en dit plus très bientôt !

Comment soigner sa peau sensible avec un bain d’avoine ?

Un bain d’avoine pour les peaux sensibles ou irritées

À la fois bon pour la santé et bon pour l’épiderme, l’avoine a vu sa cote de popularité grimper en flèche. Et pour cause, il bénéficie d’une multitude de vertus. Découvrez comment le lait d’avoine vient au secours des peaux les plus sensibles et comment vous faire un bain de reine sur-mesure !

Quels sont les bienfaits de l’avoine ?

En cuisine ou en cosmétique, l’avoine possède de nombreux atouts. Longtemps éclipsé par le lait de vache, le lait de soja, le lait de riz ou encore le lait de coco, le lait d’avoine a désormais toute sa place sur le devant de la scène. D’origine végétale, ce lait fait partie des laits les plus choisis par les personnes qui suivent une alimentation végétarienne. Cette céréale est depuis longtemps utilisée dans l’alimentation des Anglo-Saxons et des Nord-Européens pour de multiples recettes, notamment dans la confection du fameux porridge.

En flocons ou en lait, l’avoine est pauvre en calories, en sucre et en gras. En tant que lait végétal, il a l’avantage de ne pas contenir de lactose, ce qui fait de lui un excellent substitut au lait de vache pour toutes les personnes intolérantes. Attention toutefois, contrairement aux idées reçues, l’avoine n’est pas “gluten free”.

Source de protéines, de fibres, de fer, de calcium, de potassium et de vitamines A, B et E, l’avoine est un très bon antioxydant qui ralentit efficacement le vieillissement des cellules.

Les bienfaits des laits végétaux, et plus particulièrement de la boisson végétale d’avoine sont nombreux :

• Facile à digérer, cette boisson végétale, tout comme les boissons végétales à l’amande, est conseillé aux personnes intolérantes aux laits d’origine animale riches en lactose.

• Le lait d’avoine ralentit l’absorption des glucides, régule le taux de mauvais cholestérol, aide à lutter contre les maladies cardiovasculaires, et évite les pics glycémiques. Les personnes atteintes de diabète constatent une amélioration intéressante de leurs taux de sucre lorsqu’elles boivent ce lait.

• L’avoine booste le système immunitaire et améliore la qualité de l’épiderme et des cheveux.

• Consommer du lait d’avoine fournit une bonne quantité de vitamine B qui aide à renforcer son immunité contre le stress, calmer l’anxiété, la dépression ou tout autre déséquilibre du système nerveux central.

• Riche en protéines, cette boisson végétale renforce les muscles et aide à prévenir l’apparition de crampes et de contractures dues à l’exercice physique. II fournit du potassium, du zinc et du magnésium, les trois nutriments les plus importants pour la formation et le renforcement des os des jeunes enfants.

• Source de fibres, l’avoine fait partie des céréales régulant l’appétit. Il permet ainsi d’éviter la prise de poids.

Les bienfaits du lait d’avoine sur l’épiderme

Du petit déjeuner au soin de beauté, il n’y a qu’un pas ! Parmi toutes les boissons végétales à diffuser dans le bain, l’avoine fait partie des laits les plus nourrissants. Protecteur, exfoliant et apaisant pour la peau du visage, le lait d’avoine restaure le film hydrolipidique et maintient le pH cutané grâce à sa teneur en vitamines, glucides et minéraux.

En dermatologie, l’avoine est recommandée pour les peaux sensibles et atopiques. Elle est idéale dans le traitement de l’eczéma et de la dermatite. L’avoine aide à réparer les peaux à eczéma en hydratant, en réduisant les démangeaisons et en régulant l’inflammation. Le lait d’avoine est d’ailleurs très souvent recommandé pour la toilette quotidienne des nouveau-nés.

Voici notamment les raisons pour lesquelles adopter le lait d’avoine sur l’épiderme :

• En raison de ces propriétés antioxydantes, l’avoine peut aider à inverser les dommages que les rayons UV et la pollution ont causé sur votre épiderme.

• Le lait d’avoine peut apaiser votre épiderme et procurer un soulagement presque instantané. Une vertu très utile notamment après le passage du rasoir.

• En plus de ses propriétés hydratantes, cette boisson végétale élimine les impuretés et les cellules mortes de l’épiderme. La nature argileuse de l’avoine en fait un excellent gommage pour les peaux sensibles qui ne peuvent pas tolérer les exfoliants habituels.

• Un coup de soleil ? L’avoine peut être utilisé pour apaiser la peau brûlée par le soleil en raison de ses propriétés apaisantes, anti oxydantes et hydratantes.

• L’avoine est recommandée aux peaux les plus fragiles, aux enfants mais aussi pour les peaux matures, dont la production de collagène diminue.

Comment se préparer un bain de lait d’avoine ?

Les bains aux flocons d’avoine incitent à la détente. Ils sont apaisants, surtout si votre épiderme vous démange. Déjà, les Romains et les Grecs prenaient des bains d’avoine car ils connaissaient nombreuses de ses vertus.

Il existe de nombreuses façons de prendre un bain de lait d’avoine. Voici notre recette facile :

• Commencez par faire couler de l’eau chaude dans votre baignoire. La température idéale est d’environ 37 °C.
• En attendant que la baignoire se remplisse, placez l’équivalent d’une tasse de flocons d’avoine dans un gant de toilette, ou une chaussette, fermé avec un ruban.
• Laissez infuser dans la baignoire environs 5 minutes, jusqu’à observer une couleur laiteuse.
• Plongez votre corps dans la baignoire lactée au minimum 10 minutes.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter d’autres ingrédients à votre recette de bain aux flocons d’avoine :

• Des huiles essentielles : ajoutez quelques gouttes de votre huile essentielle bio préférée, en vous assurant qu’il s’agisse bien d’une huile essentielle qui peut se mettre dans un bain. Prenez vos précautions, notamment si vous souffrez de problèmes cutanés, un mauvais choix d’huile essentielle pourrait aggraver la situation. L’huile essentielle de camomille romaine bio, l’huile essentielle de lavande bio ou l’huile essentielle de rose de Damas bio sont notamment très utilisées dans le secteur cosmétique pour leurs vertus adoucissantes, hydratantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes.

• Des sels de bain : stars des produits de la salle de bain, les sels de bain peuvent être utilisés pour soulager l’inflammation et l’irritation de l’épiderme causées par l’eczéma ou le psoriasis. Ajouter des sels dans votre bain permet d’équilibrer et d’améliorer l’hydratation de votre épiderme, de renforcer sa barrière protectrice et stimuler la communication entre les cellules pour ralentir son vieillissement.

• Du miel : c’est un fait, le miel est un aliment qui fait des miracles sur l’épiderme. Anti-âge, hydratant et antioxydant, le miel protège l’épiderme des rayons UV et facilite sa régénération. Associé au lait d’avoine, le miel apaise immédiatement les irritations de la peau et redonne souplesse aux peaux les plus sèches.

Quelles alternatives au lait de flocons d’avoine ?

Si comme Cléopâtre vous rêvez de plonger votre corps dans un bain de lait, sachez qu’il existe une alternative au lait d’avoine. En effet, si vous ne disposez pas de flocons d’avoine à diluer dans la baignoire, d’autres options, tout aussi bénéfiques pour votre épiderme, existent :

L’Eau de Lait de Collosol : cette solution lactée au doux parfum de fleur d’oranger hydrate et apaise les peaux sèches. 3 bouchons d’Eau de Lait de Collosol dans le bain permettront à votre épiderme de retrouver toute son élasticité et son hydratation, sans aucune contrainte. Au quotidien, l’épiderme subit de nombreuses agressions : pollution, frottements des vêtements, passage du rasoir, coup de soleil, etc. Grâce au bain d’Eau de Lait de Collosol, votre épiderme se répare et adopte une texture douce et veloutée.

• Le lait de chèvre : parce qu’il contient de la vitamine A et qu’il est source d’acides gras et d’acides aminés, il est utilisé depuis très longtemps dans les pays nordiques pour réparer les peaux les plus sensibles. Ses bienfaits ne s’arrêtent pas là. Grâce à ses propriétés adoucissantes, il permet de soulager les peaux eczémateuses et psoriasiques, et il nourrit durablement les peaux sèches fragilisées par le froid.

• Le lait de coco : connue pour son goût délicieux, la noix de coco est aussi appréciée en cuisine qu’en soin. Source de vitamine C, de minéraux et d’antioxydants, cette boisson végétale est à la fois hydratante et nourrissante. La coco aide à prévenir les rides, mais également limiter l’affaissement de l’épiderme et les taches de vieillesse.

• Le lait d’amande : l’amande est source de vitamines A, D et E, de protéines et de minéraux. Cette boisson végétale possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. L’amande a comme bienfaits de réduire la présence de radicaux libres et de renforcer la barrière d’hydratation de l’épiderme.

Que l’on opte pour une utilisation en cuisine ou en cosmétique, l’avoine fait partie des céréales qui possèdent de nombreux bienfaits, à la fois pour la santé et pour l’épiderme. Riche en calcium, en protéines et en fibres, l’avoine est réputée pour ses effets bénéfiques sur la santé cardiaque et la maîtrise du cholestérol. Lorsque l’on souffre de sécheresse cutanée et de démangeaisons, l’avoine est un indispensable. Dans le bain, en cas d’intolérance au gluten, l’Eau de Lait de Collosol est une alternative douce et enivrante à adopter sur-le-champ. Préparez-vous à retrouver un épiderme velouté et net et à profiter d’un moment de détente absolue !